Alleyn, Edmund | Introscaphe I

Introscaphe I
© Succession Edmund Alleyn

Ajouter un mot-clé à cette œuvre permettra à plus d'utilisateurs de la découvrir!

Bois, fibre de verre, peinture, circuits électriques et électroniques, système de projection et autres matériaux, 1968-1970

Une CAPSULE (Cellule Audio-visuelle Personnelle Stimulant Uniformément [Universellement] Les Émotions), telle est l’une des descriptions données par Edmund Alleyn pour définir l’Introscaphe. Considéré comme la première œuvre multimédia au Québec, ce projet consiste en une sculpture-habitacle de forme ovoïde dans laquelle l’utilisateur est invité à prendre place pour visionner un film sonore d’une durée de quatre minutes et demie. Le document visuel prend la forme d’un journal télévisé fictif constitué d’images-chocs, fixes ou en mouvement, pour la plupart extraites de l’actualité tels la Guerre du Vietnam, les troubles liés au racisme aux États-Unis. Ces images sont entremêlées d’échos à une société de consommation apparemment insouciante quant à toutes ces dérives oppressives. Leur diffusion est sporadiquement accompagnée de vibrations physiques ou de variations de température, selon la teneur des propos, l’œuvre devenant ainsi multisensorielle. Avec cet amalgame d’effets sensoriels et psychologiques, Alleyn vise la stimulation de la conscience du spectateur par rapport à la société dans laquelle il vit.
Artiste
Alleyn, Edmund
Titre
Introscaphe I
Date de production
1968-1970
Technique d’expression
Bois, fibre de verre, peinture, circuits électriques et électroniques, système de projection et autres matériaux
Dimensions
155 x 365 x 105 cm
Collection
Art contemporain (1950-2000)
Numéro d'inventaire
2008.78
Catégorie
Installation
Culture / Référence culturelle
Canadienne; Québécoise
Mention
Don avec charge de Jennifer Alleyn
Sujet
Allégorie
Lieu de production
Paris, France
Nombre d'éléments
3
Date de mise à jour
27 juin 2019

Œuvres similaires

Le Musée national des beaux-arts du Québec a pour fonctions de faire connaître, de promouvoir et de conserver l'art québécois de toutes les périodes, de l'art ancien à l'art actuel, et d'assurer une présence de l'art international par des acquisitions, des expositions et d'autres activités d'animation. (Loi sur les musées nationaux, RLRQ, chapitre M-44)

Ce projet s’inscrit dans le cadre de la mise en œuvre du Plan culturel numérique du Québec du ministère de la Culture et des Communications.

Le MNBAQ tient à rendre toujours plus accessibles les oeuvres au bénéfice des citoyens et ainsi faire connaître et promouvoir notre richesse collective. Explorez la collection nationale où que vous soyez! La numérisation et la mise en ligne des oeuvres ont été réalisées dans le respect du droit d'auteur, le MNBAQ s'assurant d'obtenir les autorisations nécessaires auprès des ayants droit pour toutes les œuvres protégées en vertu de la législation.